MOBILITÉ DOUCE A L'ÎLE DE RÉ : Et si on oubliait un peu la voiture ?

Alors que le tourisme de masse représente aujourd'hui 11 % des émissions de gaz à effet de serre de la France, de plus en plus de voyageurs, conscients de l'impact de leurs séjours sur l'environnement, font le choix des vacances écologiques. La mobilité douce s'inscrit dans la droite lignée du tourisme durable et responsable.

MOBILITÉ DOUCE A L'ÎLE DE RÉ

Qu'est-ce que la mobilité douce ?

On appelle "mobilité douce" (ou éco-mobilité) l'ensemble des moyens de déplacement non motorisés qui contribuent à la réduction de la pollution sonore et environnementale : la marche à pied, le vélo, la trottinette, le roller, etc. En plus de réduire son empreinte carbone, ces modes de transport ont un impact positif sur l'environnement, avec moins de nuisances sonores et d'encombrement sur les routes. Une tendance éco-responsable qui tend à préserver la nature, mais aussi la qualité de vie des habitants et l'accueil des touristes.

En France, le transport routier pèse lourd dans la balance carbone des vacances. La voiture est le premier contributeur de CO2, responsable du réchauffement climatique. À l'île de Ré, tout est fait pour oublier la voiture et encourager les déplacements propres. En plus des bus et navettes électriques déployées par le Département sur l'île de Ré, le réseau de pistes cyclables se développe sans cesse, que ce soit pour se déplacer au quotidien ou découvrir les différents sites touristiques du territoire.

Le vélo, champion de la mobilité douce

De plus en plus de Français partent en vacances à vélo. Avec près de 140 km de pistes cyclables, voies vertes et petites routes sécurisées et balisées, l'île de Ré offre une vraie alternative aux déplacements automobiles. De plus, la démocratisation du vélo à assistance électrique (VAE) permet désormais aux moins sportifs de tenter l'aventure de l'île de Ré à vélo ! La location d'un vélo à l'île de Ré est une solution intéressante, pratique et pas chère.

Les bénéfices du vélo sont nombreux : écologique, bon pour la santé et économique. Un cycliste émet 84 % de CO2 de moins que n'importe quel autre usager de la route. Autre avantage de la bicyclette : c'est le moyen de transport le plus rapide lorsque vous effectuez des déplacements sur un trajet de proximité sur l'île de Ré. Plus besoin de chercher une place de parking pendant des heures pour aller à la plage, au marché, se déplacer d'un village à l'autre. En outre, les vacances à vélo permettent de profiter pleinement des paysages et de découvrir des coins secrets, peu ou pas accessibles en voiture... Un petit avant-goût de ce à quoi pourrait ressembler votre séjour à vélo ? Découvrez nos suggestions de balades et itinéraires pour cyclistes à l'île de Ré.

LE SAVIEZ-VOUS ? Dans le cadre des travaux d'entretien du réseau cyclable, la Communauté de Communes de l'île de Ré expérimente un revêtement naturel appelé Bioklair®. Spécialement adapté aux voies cyclables et autres mobilités douces, ce revêtement à la fois écologique et esthétique est conçu à partir d'un liant d'origine végétale qui remplace le bitume, d'origine pétrolière.

À lire aussi : Voyage à vélo à l'île de Ré : tout savoir pour se préparer au départ

photo@OpenClipart-Vectors, pixabay

lundi 26/09/2022 - 17:41:00
Cet article vous a plu ? Partagez-le !
 
Choisissez votre hébergement pour votre séjour sur l'île de Ré