Le Cognac de l'île de Ré, un spiritueux au caractère bien trempé !

Symbole du luxe et de l'art de vivre français, le Cognac est connu dans le monde entier. Sur l'île de Ré, ce spiritueux si unique a gagné ses lettres de noblesse depuis belle lurette. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le Cognac, cette eau-de-vie d'exception que Victor Hugo surnommait la "liqueur des dieux".

Le Cognac de l'île de Ré

Qu'est-ce que le cognac ?

Le cognac est une eau-de-vie qui existe depuis plusieurs siècles. L'histoire du Cognac remonte au XVIe siècle. Alors que le vin n'était distillé qu'une seule fois, le Chevalier de la Croix Maron inventa la double distillation à l'origine de cette eau-de-vie à 70 %.

Reconnu par une appellation d'origine contrôlée (AOC), le Cognac est fabriqué en France sur une aire de production limitée à la Charente-Maritime, la Charente et quelques vignobles de Dordogne et des Deux-Sèvres. Ce produit de luxe que le monde entier nous envie est un assemblage d'eaux-de-vie issues de cépages blancs, Ugni blanc principalement.

Pour obtenir l'appellation COGNAC, les étapes de fabrication du produit doivent respecter des normes de production spécifiques établies par le B.N.I.C (Bureau National Interprofessionnel du Cognac). À savoir : un vieillissement au minimum de 2 ans, sans interruption, exclusivement dans des fûts en bois de chêne et dans des chais où uniquement des eaux-de-vie de Cognac sont stockées.

LE SAVIEZ-VOUS ? Depuis 2020, le savoir-faire de l'élaboration du Cognac est inscrit à l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel français.

Comment est fabriqué le Cognac ?

Le Cognac est élaboré à partir de raisins, principalement du cépage Ugni blanc. La fabrication du Cognac est un processus très long et rigoureux qui comprend plusieurs étapes : les vendanges, la double distillation, le vieillissement, la réduction et l'assemblage, et enfin la mise en bouteille et l'étiquetage.

La récolte commence généralement vers la fin du mois de septembre et le pressage est effectué immédiatement. Le jus fermenté des raisins subit une double distillation dans des alambics en cuivre, dit "alambic charentais". Il faut environ 9 litres de vin distillé pour couler 1 litre de Cognac à l'issue de cette double distillation. L'eau-de-vie est ensuite vieillie en fûts de chêne français pour produire du Cognac.

Et le Cognac de l'île de Ré dans tout ça ?

Le Cognac est un pur produit rétais. Le goût et la typicité du Cognac de l'île de Ré sont directement liés au caractère marin du vignoble. Balayées par le vent du large et baignées par un climat très doux, les vignes donnent des raisins riches et aromatiques qui contiennent naturellement beaucoup plus d'iode que ceux vendangés sur le continent.

Les vignerons rétais produisent plusieurs cognacs qui se différencient des "continentaux" par des notes fraîches et iodées vraiment uniques. Les meilleurs cognacs de l'île de Ré sont élevés et vieillis à l'abri des chais pendant 2 ans, 4 ans, 10 ans, voire plusieurs décennies pour les crus les plus prestigieux.

La cave coopérative des Vignerons de l'île de Ré vous accueille tout au long de l'année. Il est possible de visiter la distillerie, les alambics et les chais à barriques. La visite se termine au cellier, avec à la clé une dégustation de Cognac et de produits locaux.

  • Visites guidées du lundi au vendredi en juillet et en août, à 10h30, 15h30 et 17h ; le mardi et jeudi d'avril à juin et de septembre à la Toussaint, à 15h30. Visite simple : 3€, visite dégustation : 9€
  • Rendez-vous au cellier des Vignerons de l'île de Ré : Route de Sainte-Marie 17580 Le Bois-Plage-en-Ré, tél. : 05 46 09 23 09.

À LIRE AUSSI : Oenotourisme à l'île de Ré : des idées de balades dans le vignoble

Quels sont les différents cognacs ?

Que signifie la mention VS, VSOP, Napoléon, XO sur les étiquettes de Cognac ? Ces sigles renseignent sur la durée de vieillissement sous bois de chêne (en fûts) des eaux-de-vie de Cognac. Les différentes dénominations varient selon l'âge.

  • VS (Very Special) ou *** (3 étoiles) : 2 ans d'âge au minimum
  • Supérieur, Cuvée Supérieure, Qualité Supérieure : 3 ans d'âge au minimum
  • VSOP (Very Superior Old Pale) : 4 ans d'âge au minimum
  • Vieille Réserve, Réserve Rare et Réserve Royale : 5 ans d'âge au minimum
  • Napoléon : 5 ans d'âge au minimum
  • XO (Extra Old), Hors d'âge : 10 ans d'âge au minimum

Digestif, apéritif, cocktail : comment choisir et déguster un Cognac ?

Le Cognac se déguste généralement pur, à température ambiante, autour de 20°C. En digestif, choisissez de préférence un Cognac plutôt âgé, comme un XO ou un Napoléon qui exhale des notes boisées. On le boit sec, "on the rocks" avec deux glaçons, ou dilué avec une goutte d'eau pour révéler des arômes plus floraux et atténuer sa puissance alcoolique.

Consommé en apéritif, on peut se tourner vers un cognac VSOP, plus jeune et plus fruité. Ce dernier s'accorde également très bien avec le foie gras. On peut aussi l'utiliser pour flamber des bananes, des crêpes et certaines glaces, les poissons et viandes (ex : steak au poivre flambé au cognac).

Le Cognac peut être mélangé avec de l'eau pétillante ou de la limonade pour créer un long drink ou un cocktail. Parmi les cocktails à base de Cognac les plus connus, on retrouve le Cognac Schweppes (ou Cognac Tonic) et le Lancerfranc (2 cl de Cognac, quelques cubes de glace, 9 cl de jus d'orange, un trait de crème de fraise).

Pour apprécier un bon Cognac, il faut aussi choisir le bon verre. Un verre à pied est le plus conseillé, car il empêche le Cognac de chauffer. Les puristes sirotent leur breuvage dans un verre "tulipe" doté d'un pied très court. Sa forme légèrement refermée retient les arômes et les libère au fur et à mesure de la dégustation.

jeudi 28/10/2021 - 16:24:00
Cet article vous a plu ? Partagez-le !
 
Choisissez votre hébergement pour votre séjour sur l'île de Ré