Les marais salants de l'île de Ré

Sur l'île de Ré, il suffit de se balader au milieu des marais salants pour se sentir immédiatement dépaysé. L'occasion de découvrir les secrets de l'or blanc et le métier de paludiers lors de vos vacances en camping à l'île de Ré.

Un savoir-faire et des gestes millénaires

Au début du XIe siècle, les moines de l'île de Ré commencent à exploiter les marais salants. L'île est alors surnommée "Ré la Blanche" en référence à la couleur des pyramides de sel qui s'élèvent dans les marais salants. L'or blanc des marais s'exporte dans tout le royaume de France et dans le nord de l'Europe, assurant la prospérité de l'île.

Au XIXe siècle, Ré comptait encore près d'une centaine de sauniers, aussi appelés paludiers selon les régions. Aujourd'hui, ils sont une petite centaine à faire perdurer cette pratique ancestrale, selon des gestes et un savoir-faire millénaires. Au nord de l'île, entre Loix, La Couarde et Ars-en-Ré, à proximité des pistes cyclables, quelque 460 hectares de marais sont toujours exploités par les sauniers.

Ce qu'il fait à savoir sur la récolte du sel

À l'île de Ré, la récolte du sel s'étend de juin à septembre. On distingue deux types de sels : le gros sel et la fleur de sel. Produit 100 % naturel, le sel de l'île de Ré ne fait l'objet d'aucun traitement chimique entre le moment de la récolte et sa commercialisation.

La technique de récolte n'a pratiquement pas changé depuis le Moyen-Âge. Le gros sel (ou sel gris) est récolté tous les deux jours sur le fond argileux du marais. Il est entreposé dans des hangars, où il sèche pendant 6 mois minimum. Le saunier utilise un outil appelé "simoussi" (planchette avec un long manche) qui permet de racler le gros sel au fond de l'aire saunante, puis un "souvron" (instrument avec un manche plus court) qui sert à ramener le sel sur le chemin et former ainsi des petites montagnes blanches.

Quant à la fleur de sel, nectar du marais, elle est récoltée à la surface de l'eau. Plus fin que le gros sel, la fleur de sel est composée de très fins cristaux très blancs. Elle est récoltée les jours de grand vent, généralement le soir. Pour ce faire, le saunier utilise une lousse (une sorte d'écumoire) qui lui permet d'écrémer et de cueillir délicatement les précieux cristaux à la surface du marais. La fleur de sel est en moyenne 10 fois plus chère que le gros sel.

L'écomusée du Marais Salant de Loix

Situé à Camping Loix en Ré, sur la côte nord de l'île de Ré, l'écomusée du marais salant vous invite à découvrir l'histoire de la saliculture, le fonctionnement des salines et la technique de production du sel. Une exposition suivie d'une visite commentée d'un marais salant en activité vous permettra de comprendre le travail du saunier et les secrets de fabrication de l'or blanc. À la fois instructif et passionnant !

Où acheter du sel de l'île de Ré ?

En s'éloignant des marais salants, à Ars-en-Ré, la Cabane des Sauniers est l'adresse à retenir pour s'approvisionner en fleur de sel, sel fin, salicornes, mais aussi goûter aux délicieux caramels de l'île de Ré et autres produits du terroir. En direct du producteur au consommateur, c'est tout ce qu'on aime ! La coopérative des Sauniers : 7 route de la Prée, 17590 Ars-en-Ré, www.sauniers-iledere.com

 
Choisissez votre hébergement pour votre séjour sur l'île de Ré