À la découverte de la presqu'île de Loix : petit coin secret et paisible de l'île de Ré

Une île dans l'île, Loix ! Bordées par l'Atlantique, le Fier d'Ars et les marais salants, la presqu'île de Loix compte parmi les plus jolis endroits de Ré. C'est aussi le plus petit village et le plus petit port de l'île. Découverte !

À la découverte de la presqu'île de Loix

Un village rétais qui ne ressemble à aucun autre

Classé station de tourisme et labellisée "Cittaslow", réseau international des villes et villages où il fait bon vivre, Loix se veut aussi un village artisanal, avec des métiers et des savoir-faire qu'on ne trouve nulle part ailleurs à l'île de Ré. À commencer par la maison Quillet, l'un des derniers ateliers de reliure et de restauration d'ouvrages anciens en France. Si vous aimez l'odeur des vieux livres, il faudra pousser la porte de la librairie, puis visiter l'atelier où les livres retrouvent une nouvelle jeunesse.

Plus loin, ce sont les effluves de parfums qui attirent le visiteur dans la savonnerie Loix & Savons. On y fabrique de façon artisanale des savons à base de lait d'ânesse, de lait de chèvre, à l'huile d'olive, à la salicorne, au miel, de toutes les couleurs et senteurs. Si vous êtes amateur de miel ou curieux d'en savoir plus sur l'apiculture, vous trouverez votre bonheur à L'Abeille de Ré, une miellerie traditionnelle qui propose du miel, bien sûr, mais aussi une belle palette de produits de la ruche. Pendant les vacances, la miellerie organise des visites guidées au rucher, ainsi que des ateliers pour découvrir le monde des abeilles.

Le tour de la presqu'île de Loix

Une randonnée fait le tour de la presqu'île de Loix. Une boucle de 8 km emprunte l'ancien chemin des douaniers, avec de jolis points de vue sur la mer à la clé. À l'extrémité de la presqu'île, la Pointe du Grouin abrite un fort militaire du XIXe siècle qui ouvre sur une petite plage. Pour immortaliser leur passage, les promeneurs ont coutume d'empiler des petits galets pour former des cairns sur la plage. Après la photo, pensez à remettre les pierres à leur place, car les galets jouent un rôle protecteur contre les tempêtes.

Le port et son moulin à marée

Construit vers 1850, le port de Loix a connu son heure de gloire au début du XXe siècle grâce au commerce du sel. Aujourd'hui, les voiliers ont remplacé les gabarres. Les plaisanciers y jettent l'ancre pour une journée ou pour l'année. Sur la Place du Port, on découvre l'ancien moulin à marée, édifié au Moyen-Âge par les moines de l'abbaye de Saint-Michel-en-l'Herm, seigneurs des îlots d'Ars et de Loix. La passerelle en bois qui jouxte le moulin offre l'un des plus prestigieux panoramas de l'île.

Loix... un îlot à l'origine des marais d'aujourd'hui

Les premiers marais salants furent creusés au XIIe siècle, mais c'est seulement au XVe siècle que l'activité salicole prend un véritable essor. Au XIXe siècle, les marais salants occupent 20 % de la surface totale de l'île. Entre La Couarde et Loix, la piste du sel nous conduit au coeur des marais salants, où les sauniers récoltent la fleur de sel selon des techniques ancestrales.

En bordure du Fier d'Ars, l'écomusée du marais salant permet d'en savoir plus sur l'histoire de la saliculture locale. La découverte se poursuit sur le terrain, au coeur du marais, en compagnie d'un guide naturaliste. N'oubliez pas vos jumelles, car les marais abritent des milliers d'oiseaux, bernaches, aigrettes, tadornes pluviers, huîtriers et autres bécasseaux.

Wednesday 12/01/2022 - 17:08:00
Cet article vous a plu ? Partagez-le !
 
Choisissez votre hébergement pour votre séjour sur l'île de Ré