Question existentielle : pourquoi les volets de l'île de Ré sont verts ?

Si vous êtes venu sur l'île de Ré, vous avez sûrement déjà remarqué la prédominance des maisons aux volets... verts ! Pourquoi des volets verts et non pas bleus comme sur les îles bretonnes et vendéennes ? On vous dit le pourquoi du comment !

Maisons aux volets verts

Ré la blanche, l'île aux volets verts

Le dress code des maisons rétaises ? Une façade à blanche, des tuiles rouges et des volets VERTS ! Une exception sur la façade atlantique où le bleu est de mise. Mais pourquoi les maisons de l'île de Ré ont-elles des volets verts, et non pas bleus comme sur l'île d'Oléron, l'île d'Aix ou encore l'île d'Yeu ?

"La couleur verte résiste très bien à la chaleur, à la pluie et au vent. C'est beaucoup moins le cas du bleu qui a tendance plus rapidement à pâlir" répondait Léon Gendre, maire de La Flotte, à un journaliste du quotidien Sud Ouest.

Autre explication avancée : l'effet de mode. Certains îliens ont commencé à peindre leurs contrevents en vert et les voisins ont suivi. Le phénomène a pris une telle ampleur que le vert est devenu officieusement la couleur officielle des persiennes rétaises. Si bien qu'en 1996, les dix maires de l'île de Ré signent un arrêté qui rend obligatoire la couleur verte sur les volets (et les portes) afin de conserver l'unité et l'identité insulaires.

Mais comme on ne badine pas avec les goûts et les couleurs, chaque village a le choix entre un camaïeu de verts pour se distinguer de ses voisins :"Vert Platine", "Vert Pin", "Vert Turquoise" et même "Gris Platine". Si le vert fait désormais partie du patrimoine de l'île de Ré, tous les habitants ne respectent pas forcément la tradition à la lettre. Aussi, ne soyez pas surpris de croiser quelques maisons aux battants bleus, jaunes ou roses ;)

Peints avec les restes de peinture des bateaux

Autrefois, le vert était la principale couleur utilisée par les marins pour peindre la coque de leur bateau de pêche. Avec les restes de peinture, ils repeignaient les portes et les volets de leur maison, non par coquetterie, mais pour protéger et traiter le bois. De la même manière, le goudron utilisé pour calfater la coque des navires servait aussi à protéger le bas des murs des habitations. Il s'agit des bandes noires typiques que l'on peut encore voir aujourd'hui au pied de certaines maisons !

photo © Rueparadis

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
  • Twitter
  • Facebook
  • Linkedin
  • Pinterest
  • Email