Il était une fois... l'abbaye des Châteliers à l'île de Ré

Sur la route qui relie Rivedoux à La Flotte, l'Abbaye des Châteliers a encore fière allure. Même en ruine, l'ancienne abbaye cistercienne du XIIe siècle n'a rien perdu de son pouvoir d'attraction auprès des passionnés d'histoire et des curieux de patrimoine. Un lieu unique où culture et nature s'entremêlent. Découverte !

l'abbaye des Châteliers

En route pour les ruines de l'Abbaye des Châteliers

Située à La Flotte-en-Ré, à quatre kilomètres de notre Camping La Grainetière, l'Abbaye des Châteliers est le plus vieil édifice religieux de l'île de Ré. Isolée en pleine campagne, au milieu de nulle part, ce lieu chargé d'histoire attire les amoureux de vieilles pierres et les promeneurs en quête d'un endroit calme et ressourçant pour méditer ou faire de jolies photos. Même en ruine, l'abbaye dégage une impression de majesté et une atmosphère quasi mystique pour un lieu qui ne l'est pas moins. On s'attendrait à tout moment à voir surgir le fantôme d'un moine cistercien d'entre les murs ! Un jardin semé de petites fleurs ajoute une touche bucolique à la visite. Un parking gratuit permet de se garer à proximité et de rejoindre à pied l'abbaye. Depuis le port de La Flotte, le sentier piéton du littoral permet de rejoindre l'abbaye des Châteliers par la côte (3,5 km), et de prolonger la balade jusqu'au fort de la Prée, à Rivedoux-Plage.

L'abbaye et ses mystères se dévoilent au Musée du Platin

En plein coeur du village de La Flotte, le musée du Platin présente les collections archéologiques issues de fouilles réalisées sur le site de l'abbaye des Châteliers : carreaux de pavement, chapiteaux, clés de voûte, sculptures, poteries, pièces de monnaie médiévales sont autant de vestiges qui témoignent de la riche histoire de l'abbaye. Si vous souhaitez en savoir plus sur l'histoire (très) mouvementée de l'Abbaye des Châteliers, optez pour une visite guidée organisée par le Musée du Platin (avril à septembre).

Un peu d'histoire...

L'abbaye des Châteliers est fondée en 1178 par Isaac de l'Étoile, un moine cistercien anglais. Durant le Moyen Âge, les moines des Châteliers jouent un rôle économique très important sur l'île de Ré, notamment grâce à la culture de la vigne dont ils ont le secret. L'abbaye aurait pu traverser les siècles sans dommages, mais l'histoire en a voulu autrement... Pendant la guerre de Cent Ans, puis les guerres de Religion, l'abbaye est plusieurs fois détruite et reconstruite. En 1574, les troupes protestantes de La Noue incendient l'abbaye, forçant les moines à quitter l'île de Ré. Laissée à l'abandon, elle ne sera jamais reconstruite. Les pierres sont réutilisées pour renforcer les fortifications de l'île de Ré et construire le Fort La Prée, entre Rivedoux-Plage et La Flotte. L'église, seul vestige encore en élévation à la Révolution, doit son salut à son pignon peint en noir et blanc pour servir d'amer aux marins. L'abbaye est restaurée en 1997 par le conseil général de la Charente-Maritime.

Saviez-vous que l'abbaye était habitée ?

Les vieilles pierres de l'abbaye constituent de véritables refuges pour une faune sécrète : oiseaux, reptiles, insectes... Lors des journées du Patrimoine, les animateurs de la LPO vous feront partager leurs connaissances de ce site exceptionnel aux richesses naturelles insoupçonnées. Avis aux amateurs !

photo © Corinne Libotte

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
  • Twitter
  • Facebook
  • Linkedin
  • Pinterest
  • Email