Ars-en-Ré : visite guidée des meilleurs endroits à (re)découvrir pendant les vacances

Fidèle à l'image de carte postale que nous avons tous de l'île de Ré, Ars-en-Ré est un petit village incontournable lorsque l'on passe des vacances en camping sur " Ré la Blanche ". Sites incontournables, coups de coeur et bonnes adresses, voici nos conseils pour visiter ce ravissant " village de pierre et d'eau ", classé parmi les plus beaux de France !

Ars-en-Ré

Dans le secret des ruelles fleuries et des venelles cachées

Décrié par certains pour son côté un tantinet snob et bourgeois, Ars-en-Ré a su néanmoins préserver son âme insulaire de village rétais authentique : ruelles pittoresques, labyrinthe de venelles fleuries et maisons blanches aux volets verts. Au centre du village classé parmi les plus beaux de France, on trouve de nombreux cafés et restaurants où jouer les touristes en terrasse, des magasins et des petites boutiques pour faire du shopping et quelques galeries d'art pour les amateurs. Nos adresses coup de coeur ? " Les Confitures du Clocher " pour retrouver les saveurs d'antan avec des confitures faites maison et la " Chapellerie Comme au Marché " pour les amoureux de beaux chapeaux, à la fois chics et décontractés.

Au chevet de l'église au clocher noir et blanc

Au coeur du village se dresse l'église Saint-Étienne d'Ars. Sa construction remonte au VIIe siècle, ce qui en fait l'un des plus anciens édifices religieux, avec l'abbaye des Châteliers. Si l'église gothique est aujourd'hui si célèbre, ce n'est pas pour son grand âge, mais pour son beffroi couronné d'un clocher noir et blanc, taillé en pointe. Avec ses 40 m de haut, il sert de point de repère aux navigateurs et guide les bateaux vers l'entrée de la baie du Fier et le chenal du port. Pour prendre plus de hauteur, il faudra monter dans le clocher pour admirer une vue panoramique sur toute l'île, les toits du village, le Fier d'Ars, les marais salants et le phare des Baleines.

Des bouts d'histoire conservés tels des trésors

Parmi les trésors d'architecture que renferme Ars-en-Ré, la Maison du Sénéchal est une belle demeure du XVe et XVIe siècle flanquée d'échauguettes et d'une tour médiévale construite autour d'un escalier à vis. Ancien lieu de résidence du gouverneur de l'île de Ré, le manoir au décor Renaissance a été transformé en un hôtel. Autour du port d'Ars, on citera aussi la raffinerie à sel dont une partie est inscrite aux monuments historiques et l'ancienne gare du tortillard, le " petit train de l'Île de Ré ", resté en service jusqu'en 1934. À l'époque, chaque village rétais avait sa propre gare. Il ne reste que celle d'Ars aujourd'hui, devenue la galerie du peintre Philippe Deschamps. Plus loin, la redoute du Martray (XVIIe s.) et la batterie " Karola " (vestige du Mur de l'Atlantique) passionneront les amateurs d'histoire militaire et de vieilles pierres.

Le port d'Ars-en-Ré, le Graal des plaisanciers

Ars fut un important port de commerce du sel et du vin jusqu'au siècle dernier. Au fil du temps, il est devenu le plus grand port de plaisance de l'île de Ré, avec plus de 550 emplacements répartis sur deux bassins. L'ancien hangar à sel a été réaménagé en halle et accueille un beau marché du week-end de Pâques à la fin des vacances de la Toussaint. Aux beaux jours, les boutiques, les restaurants et les animations estivales attirent les foules, dans une ambiance festive et familiale. À quelques encablures du port, le Cercle Nautique réunit les sportifs passionnés de voile, planche à voile et stand up paddle. Amateur de surf et de coucher de soleil ? Direction la plage de la Pointe de Grignon pour découvrir un espace naturel préservé et des paysages à couper le souffle sur la côte sauvage.

À vélo, sur les pistes cyclables rétaises

Au départ d'Ars-en-Ré, les pistes cyclables vous mèneront jusqu'à la plage de La Conche, le Phare des Baleines ou encore la réserve naturelle de Lilleau des Niges, terre d'asile pour des milliers d'oiseaux migrateurs. En chemin, faites un arrêt dans les marais salants du Fier d'Ars pour observer les sauniers récolter le sel et la fleur de sel. Pour les gourmands, une halte s'impose à la Coopérative des Sauniers, temple de la gastronomie rétaise sur la Route de la Prée. Envie de manger des huîtres dans un cadre enchanteur ? Rendez-vous dans les cabanes ostréicoles entre le Martray et Ars-en-Ré, au coeur des marais. L'Huîtrière de Ré est depuis longtemps une adresse bien connue des amateurs de coquillages.

photo@communauté de communes de l’Ile de Ré

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
  • Twitter
  • Facebook
  • Linkedin
  • Pinterest
  • Email